Info Bière

Gastronomie

Quelques informations sur le régime méditerranéen

Publié le 01/10/2016 par Info Biere

Le régime méditerranéen se traduit par des pratiques alimentaires utilisées par les indigènes de la région méditerranéenne. Il est reconnu, depuis 2010, comme un patrimoine culturel immatériel à l’initiative de l’UNESCO. Ce type de régime est désormais très utilisé à travers le monde entier.

 

Petite histoire du régime

Ayant vu le jour dans les années 50, le régime méditerranéen a du attendre jusqu’aux années 70 pour être révélé au grand public. Des études ont montré les effets bénéfiques de ce régime sur la santé. En effet, les habitants des 7 pays sujets aux études présentent un très faible taux de maladies coronariennes. Ce régime constitue également le secret d’une longévité, sachant que ces adeptes bénéficient d’une bonne espérance de vie. Les bienfaits de ce régime ont encore été prouvé par l’étude menée à l’initiative du professeur Serge Renaud, en France.

 

Caractéristiques du régime méditerranéen

Ce régime appartient aux habitants des pays bordant la mer méditerranée. Il dépend généralement de différents facteurs, notamment la culturel, le climat et l’origine ethnique. Ces habitudes alimentaires présentent généralement des caractéristiques communes. Elles se résument, en effet, par une consommation d’une grande quantité de légumes, de fruits, de pommes de terre, de noix, de produits céréaliers et de pommes de terre. Elles sont également reconnues facilement par les apports moyens de poissons, de vin rouge et de produits laitiers. En ce qui concerne l’assaisonnement, ce régime prête plus d’importance à l’huile d’olive. Outre un mode de vie actif, il privilégie les produits frais.

 

Le régime, en résumé

En régime méditerranéen, tous les plats sont permis. Il faut, toutefois, procurer plus d’importance à certains aliments, dont l’eau, les légumes verts, les fruits, les céréales complets, les fruits secs, les graines et les laitages maigres. La consommation des légumes secs doit se faire deux fois par semaine.