Info Bière

Alcool

Les Suisses amateurs de vin et de bière

Publié le 26/07/2017 par Info Biere

Chaque année, des études sont faites pour déterminer les habitudes de consommation des Suisses. Il en ressort notamment que les Suisses préfèrent le vin à la bière. Toutefois, la consommation de vin a tendance à rester stable à l’inverse de la consommation de bière qui augmente d’une année sur l’autre.

Les statistiques

Pour être plus précis, le vin représente 60% de la consommation d’alcool en Suisse. Nous devons ici préciser que le mousseux et le champagne sont inclus dans la catégorie vin. Quant à la bière, elle représente seulement 30% de la consommation. Viennent ensuite, loin derrière, les spiritueux (5%), les cocktails (3%) et les alcopops (1%).

Notez qu’il existe tout de même quelques disparités entre les régions. Dans la Suisse romande, le vin représente 69% de la consommation alors qu’il représente 56% dans la Suisse alémanique. De plus, ces chiffres changent selon l’âge des individus. En effet, les jeunes gens préfèrent la bière au vin. Pour information, ces chiffres sont tirés d’une enquête de 2016, réalisée par Addiction Suisse, le centre national de recherche dans le domaine de la santé.

Les vins suisses

Si la Suisse fait importer des vins étrangers, elle produit également de très bons vins. Le pays est alors connu pour sa production de vins blancs et rouges. En 2015, celle-ci atteignait 85 millions de litres, essentiellement destinés au marché national. En effet, seul 1 à 2% de la production est exportée. Et c’est compréhensible : la production suisse comble seulement un tiers de la consommation nationale en vin. Ainsi, les vins français sont principalement importés, devant les vins italiens et espagnols.

Le développement d’une production de bières artisanales

En parallèle, la bière artisanale gagne en popularité. Ce phénomène de bières artisanales à Genève est d’ailleurs très populaire. Le nombre de fabricants de bières a ainsi été multiplié par deux en 5 ans. Il existe même des amateurs qui se lancent dans la production. En effet, il est aujourd’hui très facile de se procurer des kits brasserie sur internet. Il est donc possible de se lancer dans une cuisine ou un garage. Le phénomène se développe très vite et s’inscrit dans un mouvement de consommation locale.

Précisons toutefois que si la production artisanale gagne en importance, la majorité du marché est toujours détenu par les grands brasseurs suisses comme Carlsberg, Heineken, etc. La production artisanale représente ainsi environ 1% de la production totale suisse.