Info Bière

Gastronomie

Les principaux secrets de la cuisine méditerranéenne

Publié le 07/04/2016 par Info Biere

La cuisine méditerranéenne est le seul régime qui procure une parfaite santé aux cardiaques. Elle est reconnue par son efficacité dans la prévention de l’infarctus et de l’accident vasculaire cérébral. Alliant saveur inégalée et remède miraculeux, la cuisine méditerranéenne dispose des vertus prévenant efficacement le diabète, les cancers, la maladie d’Alzheimer, les problèmes oculaires et la dépression.

 

Les principaux ingrédients constituants les bons plats méditerranéens

Les plats méditerranéens sont constitués généralement des plantes. Les viandes, quant à eux, sont consommées avec modération. Sans doute, les plats sont concoctés à l’aide des ingrédients proposés aux marchés locaux qui varient selon la saison. Les cuisiniers méditerranéens n’omettent jamais les légumes, céréales et fruits dans leurs préparations. Ils privilégient la nutrition localisée tout en se procurant de divers types de plantes comestibles de leurs propres régions.

 

Les boissons qui riment avec les plats méditerranéens

Les professionnels de la cuisine méditerranéenne considèrent l’eau minéralisée comme une boisson essentielle. Elle est riche en éléments bénéfiques pour la santé, dont le magnésium, le potassium et le calcium. Le café et le thé sans sucre font aussi partie des boissons idéales des adeptes des plats méditerranéens. Le café est à boire sans lait généralement après la sieste, sans dépasser la quantité maximale de 3 tasses par jour. La consommation des boissons alcoolisées doit être faite modération, mais elle doit être régulière dont la quantité se limite à un ou deux verres par jour. Le vin rouge est à prendre avec les repas. Mais ceux qui ont de dégoûts pour l’alcool peuvent boire une tasse de thé chaque jour pour bénéficier de ses vertus antioxydantes.

 

En ce qui concerne les produits laitiers et les graisses

La consommation du fromage et des yaourts de brebis ou de chèvre est à privilégiée. Dans la préparation, les cuisiniers méditerranéens n’utilisent que de l’huile d’olive et de l’huile de colza.